Menu principal

Search

Archive



Designed by:
SiteGround web hosting Joomla Templates

PDF Imprimer Envoyer

 

Les fondateurs sont des amis d’horizons politiques différents, engagés passionnément dès février 1988 dans le soutien au combat pour la liberté et l’autodétermination de l’Artsakh. Ils sont de toutes les manifestations et actions, soit à titre individuel, soit comme militants dans divers mouvements. Ils sont pour la plupart originaires de Turquie ou d’Arménie, se connaissent et se respectent. Ils ont  conscience que le combat de l’Artsakh sera long et que sa sécurité ne pourra être acquise sans la reconnaissance de son autodétermination par la communauté internationale. Après avoir créé en 1990 l’Association AAKA (Aide au Karabakh Autodéterminé) qui apportera un soutien important à l’Artsakh dans ces années très difficiles pour les arméniens, ils décident en mars 1993 de s’engager ensemble pour un soutien permanent à l’Arstsakh et fondent  l’Association S.A.A. (Soutien à l’Artsakh Autodéterminé).  Ils avaient aussi observé que les institutions  diasporiques étaient fragilisées suite à l’aide massive apportée à l’Arménie depuis le tremblement de terre. Ils sont conscients qu’il était devenu urgent et indispensable de trouver un équilibre entre le soutien, vital, à l’Arménie et à l’Artsakh, et le bon fonctionnement, indispensable,  des institutions diasporiques. Une diaspora forte pour un meilleur soutien à l’Arménie, telle devient leur devise. Ils sont surtout inquiets pour l’école arménienne,  l’outil principal pour l’avenir de nouvelles générations. Ce souci de trouver un point d’équilibre sera traduit dans les statuts par  l’aide aux écoles arméniennes. Dès le départ les principes et les objectifs sont fixés, ne varieront point, et feront la force et la stabilité de l’association:

1° Toute l’aide doit être retransmise intégralement aux  destinataires avec un budget de fonctionnement égal à zéro. Les frais divers ou les frais de voyages étant assumés par les membres de la direction.

2°  Le combat de l’Artsakh sera long, ses besoins sont immenses,  et notre soutien devra être régulier et permanent. D’où l’option quasi exclusive de système de virements  bancaires mensuels adopté comme  mode de fonctionnement de la donation.

3°  L’aide humanitaire, pour fondamentale qu’elle soit, ne doit pas faire oublier que l’Artsakh reste sous la menace d’anéantissement sans la reconnaissance internationale de son autodétermination, condition préalable à la paix et à son développement. D’où la politique du  SAA d’associer à son action les autorités politiques ou religieuses de la République.

Des principes bien définis et respectés, des comptes transparents, des  destinataires identifiés et facilement vérifiables, un ancrage communautaire fondé sur des rapports d’amitié et de confiance mutuelle, voilà le secret de cette association, qui apporte, sans le patronage d’une personnalité célèbre, une contribution constante et sans faille depuis sa création.

 

 

Qui est en ligne

Nous avons 2 invités en ligne

Partenaires

Sape Module